Envoyer cet article par email Envoyer cet article par email

Perou #4: En route pour le Machu Picchu #2

4

Publié par gaelle | Classé dans best of, Critiques, Voyage | Publié le 26-11-2011 | 2 384 vues

Mots-clefs :, , , , , , , ,

Nous voilà donc à 4h30 du matin au pont qui traverse l'Urubamba, prêts à en découdre avec cette ascension tant attendue (et redoutée!). On ne peut pas dire que nous étions en forme: nuit courte, chambre en plein milieu de la "cantine" de l'hôtel, on a donc entendu tout les touristes qui prenaient le bus se lever tôt et petit-déjeuner à 5 mètres de nous juste pour aller faire la queue…

Une foule de personnes attend déjà sur place, et on se dit que ça va être difficile d'atteindre notre objectif: arriver dans les 400 premiers. Puis ça y est: le pont est ouvert, tout le monde se précipite pour atteindre les premières marches. Motivés comme jamais, nous nous engageons nous aussi, sur les étroites marches en pierre qui grimpent en zig-zag. Rapidement, ceux qui avaient commencé comme des bourrins se retrouvent essouflés et nous les dépassons tranquillement, tout en gardant notre rythme tranquille mais constant (c'est ça le secret!). Une petite pause (et une seule!) pour reprendre son souffle et boire un peu, et on repart. Heureusement que Nico me pousse et me tire par le bras, car sincèrement avec si peu de sommeil, c'était dur…

6h. On entend le premier bus de touristes qui monte, qui monte… On se dit que c'est mort, qu'avec tous les gens devant nous + ceux du bus, on sera jamais dans les 400 premiers. On sent qu'on touche au but, qu'on y est presque. 6h10: deuxième bus de touristes… Mais nous aussi on arrive! Vite, on se joint à la queue déjà bien pleine pour le guichet d'entrée: seulement quelques personnes du deuxième bus sont passées avant nous. On en profite pour boire, s'essuyer et se regarder: punaise les sales tronches! En sueur, rouges, avec de belles cernes:

collage MP

Il faut bien faire attention une fois là haut car il y a en fait 2 guichets: un pour l'accès au Machu Picchu seul, et un autre pour le Machu Picchu mais aussi pour le Wayna Picchu. C'est là que vous savez si vous êtes arrivés à temps ou pas. On passe donc au guichet, les doigts croisés, et on obtient le fameux sésame: le tampon pour le Wayna Picchu, avec une heure d'ascension bien précisée (sinon c'est mort!).

On pénètre dans le sanctuaire alors qu'il ne fait pas encore tout à fait jour. Une plaque est érigée en l'honneur d'Hiram Bingham, qui a découvert le Machu Picchu il y a 100 ans:

plaque Machu Picchu

Il est encore tôt, le Machu Picchu se réveille doucement, de la brume plein les yeux:

Machu Picchu brume

Articles en liens

Commentaire(s) (4)


Ah ! J'en rêve de cette vue panoramique depuis ce site. Alors pas trop dure ? Vous en faites des têtes hihi
Bisous à vous deux


Attends les prochains articles. Plus de brume et grand soleil. La montée était hard. Très tot et surtout obligés de tenir un bon rythme pour etre sur d’arriver dans les premiers en haut.


[...] carte, machu, perou, picchu, plan, site, wayna Voilà, on y est ! Après la rude montée vers l'entrée du site, il est temps de découvrir le [...]


[...] comprenez tout  de suite que c'est cette dernière option que nous avons [...]

Ecrire un commentaire